Actus Visite d’Hassan Rohani en Europe et en France

Visite d’Hassan Rohani en Europe et en France

Hassan RohaniCette visite marque t-elle le début d’une nouvelle ère dans les relations franco-iraniennes ? A qui profitera l’ouverture du marché ? D’ici 2017, l’Iran prévoit d’augmenter ses importations de plus de 18 milliards d’euros, en grande partie dans le secteur des équipements industriels et dans le secteur automobile. D’ailleurs PSA n’est pas en reste. La société lance en ce moment même sa marque DS destinée au marché iranien et qui devrait symboliser le luxe à la française. Mais reconquérir le marché n’est pas simple. La concurrence est rude. L’Allemagne devrait être le premier bénéficiaire des nouvelles opportunités économiques en Iran ainsi que l’Italie. Interviewé ce matin sur France Inter, l’Ambassadeur d’Iran en France déplorait l’absence des entreprises françaises, jugées trop dépendantes de la politique par rapport aux entreprises allemandes plus pugnaces.
L’Iran est un pivot important pour assurer une stabilisation au sein des pays du Moyen Orient. Les liens avec la France sont anciens et les Français sont bien accueillis dans ce pays cultivé et bien éduqué. Mais il faut reprendre des marques sur les marchés de part et d’autre sans perdre de temps, même si pour le moment la porte est majoritairement ouverte aux grands comptes. Le pragmatisme diplomatique permettra d’assurer une transition pour faire de ce grand pays un allié qui compte sur la scène internationale.

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.