Actus Conseils pour combattre les nouvelles peurs de 2017

Conseils pour combattre les nouvelles peurs de 2017

li2Cela a commencé avec les menaces du Brexit : voir l’un des principaux pays de l’Union Européenne quitter le bateau pour se replier sur ses terres, a suscité de nombreuses inquiétudes parmi les politiques et les entreprises. Puis le programme du 45ème Président des Etats-Unis a été non seulement annoncé mais immédiatement mis à exécution. A se demander si le Président ne pense pas qu’il dirige une grande entreprise où il a l’habitude d’être le seul à prendre les décisions. N’empêche que notre peur de nouvelles barrières douanières, sa désaffection des pays européens, les problèmes de contrôle de l’immigration, pour ne citer qu’eux, sont très perturbants pour nous, Européens.

La demande de visa, l’entrée et la résidence sur le sol américain sont désormais interdites à 7 nationalités : irakienne, iranienne, yéménite, libyenne, syrienne, soudanaise et somalienne. Les mesures ayant été mises en application quasi immédiatement par les autorités et les compagnies aériennes dans le monde, des dizaines de personnes ont été refoulées aux aéroports, bien qu’elles soient en possession de leurs visas. Aussi, Expat Immigration a publié des conseils, à suivre ci dessous :

Voici les conseils pratiques, émis par les services d’immigration américains, à mettre en place jusqu’à ce que plus de clarté soit faite sur ce décret :

1/ Si vous avez une Green Card, contactez votre avocat américain avant de revenir aux Etats-Unis ; il vous conseillera certainement de remplir le formulaire USCIS G-28, lui déléguant votre pouvoir, et d’avoir ce document avec vous au moment d’embarquer ;

2/ Si vous faites partie des nationalités concernées et êtes déjà sur le sol américain, ne quittez pas le territoire dans les 90 prochains jours – le retour pourrait ne pas être assuré ;

3/ Si vous faites partie des nationalités concernées et que vous êtes hors territoire américain, vous aurez de grandes difficultés à rentrer. Si l’on vous demande de signer un formulaire I407 à l’aéroport, ne le faites pas (ce document implique que vous renoncez à la Green Card). Il est conseillé d’attendre.

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous