Actus Evolution de l’industrie laitière russe suite à l’embargo vis à vis de l’UE

Evolution de l’industrie laitière russe suite à l’embargo vis à vis de l’UE

 Les professionnels de l’industrie laitière russe estiment la production russe de lait brut à 17 millions de tonnes en 2016, loin des chiffres officiels diffusés par les autorités russes (31 millions de tonnes).
La production laitière a certes baissé mais la consommation également, dans des proportions importantes puisque la consommation de produits laitiers par habitant a été de 234 kg en 2016, à comparer avec 387 kg en 1991.
En réaction aux sanctions en provenance de l’Union Européenne en 2014, la Russie a institué un système d’embargo de produits alimentaires qui touche plus particulièrement le secteur laitier. C’est ainsi que la Russie importe 7,5 millions de tonnes de lait, soit le quart des niveaux nécessaires.

Cette situation oblige les producteurs russes de beurre et de fromage à utiiser des substituts comme l’huile de palme; 60% des produits lairtiers russes en comportent, sachant que l’indication de figurer sur l’emballage n’est pas nécessaire.

Les partenaires européens ne sont plus présents sur le marché européen, au bénéfice des entreprises asiatiques. C’est ainsi que le groupe thaïlandais Charoen-Popkand, le chinois Banner Infant Dairy Products, un fonds d’Etat russe et des investisseurs arabes se sont joints pour construire une usine laitière qui s’étendra sur 60.000 hectares et produira 400.000 tonnes de lait par an. Des investisseurs vietnamiens ont également consacré 720 millions de dollars pour construire une usine laitière à proximité de Moscou.

Source : www.spiegel.de

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.