Actus L’Emirat de Bahreïn doit restaurer la confiance auprès des investisseurs

L’Emirat de Bahreïn doit restaurer la confiance auprès des investisseurs

L’Emirat de Bahreïn doit réorganiser ses finances publiques. Le Roi a pris un décret pour donner la responsabilité de la gestion de la dette publique au Ministère des Finances. Ce décret a pour objectif de restaurer l’équilibre entre les dépenses publiques et les revenus. Même s’il dispose de revenus pétroliers, l’Emirat de Bahrein est endetté et doit mener une politique de rigueur. Le Fonds Monétaire International (FMI) salue cette annonce. Il est vrai que la dette publique représente 90% du PIB en 2017, à comparer avec seulement 36% en 2012. Les pouvoirs publics n’ont en effet pas réussi à baisser leurs dépenses alors que les revenus pétroliers baissaient. La monnaie locale a atteint son plus bas niveau par rapport au dollar depuis 17 ans.La récente hausse du pétrole n’est pas suffisante pour retrouver l’équilibre. Bahreïn va heureusement disposer d’un soutien financier d’un montant de 10 milliards de US$ en provenance d’Arabie Saoudite, des autres Etats membres des Emirats-Arabes-Unis et du Koweït. La population de cet Emirat de 1,4 millions d’habitants ne sera pas en reste puisqu’elle sera mise à contribution, le Parlement ayant voté un projet de loi pour l’instauration de la TVA.

Source : The National

 

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.