Actus Interdiction prochaine des additifs à base d’aluminium au Brésil

Interdiction prochaine des additifs à base d’aluminium au Brésil

La Commission de l’Autorité de Santé brésilienne ANVISA a adopté à l’unanimité une résolution qui interdit l’usage des additifs à base d’aluminium.
Les additifs interdits comprennent le silicate d’aluminium, les sels d’aluminium, les acides myristique, palmitique et stéarate, et le phosphate de sodium acide d’aluminium.

L’aluminium est utilisé comme additif dans les colorants alimentaires pour les confiseries, le fromage fondu, les soupes et les agents chimiques dans les farines, les pâtisseries, les pizzas, le pain, les biscuits et autres produits de boulangerie.

Les phosphates acides de sodium et d’aluminium sont utilisés comme acides dans les poudres à pâte pour le levage chimique des produits de boulangerie. Le silicate de sodium et d’aluminium, quant à lui, est utilisé comme agent anti-agglomérant pour empêcher les poudres, comme les épices ou les mélanges à soupe déshydratés, de s’agglomérer.

Les fabricants auront 12 mois pour assurer la conformité.

Les produits fabriqués au cours de la période de conformité peuvent être commercialisés jusqu’à la fin de leur durée de conservation.

Les risques pour la santé sont associés aux apports supérieurs à une dose hebdomadaire tolérable provisoire de 2 mg par kg de poids corporel, selon l’organisme de réglementation.

Afin de limiter la consommation d’aluminium à ce qui est strictement nécessaire, les autorisations d’utiliser cinq additifs alimentaires contenant de l’aluminium dont l’utilisation a été harmonisée dans le Mercosur pour 14 catégories d’aliments, ainsi que neuf autres catégories au Brésil, ont été révoquées, a déclaré ANVISA.

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.