Actus Autodiagnostic BREXIT

Autodiagnostic BREXIT

Le risque d’un Brexit sans accord est réel. Il est donc important de déterminer dès à présent l’impact éventuel d’une sortie sans accord sur votre entreprise et de prendre les mesures nécessaires pour limiter les conséquences sur votre activité. Vous pouvez faire votre autodiagnostic en vous connectant sur www.votrediagnosticbrexit.fr/#/welkom.

Tous les éléments issus de l’autodiagnostic sont basés sur l’hypothèse d’une sortie du Royaume-Uni de l’UE sans accord afin de vous aider à préparer votre plan de préparation dans les différents domaines qui vous concernent.

L’autodiagnostic ne vous confère aucun droit, mais vous donne le meilleur conseil pour votre entreprise au vu de la situation actuelle. Les services de l’État mettent tout en œuvre pour adapter les textes de l’autodiagnostic le plus rapidement possible en cas d’évolution de la situation.
Pour toute autre question sur les conséquences du Brexit sur les entreprises et les particuliers, le site gouvernemental d’information est à votre disposition et vous permet de prendre contact avec l’administration compétente pour chaque type de problème : https://brexit.gouv.fr/.

Pour mémoire, le Royaume-Uni (Angleterre, Ecosse, Pays de Galle et Irlande du Nord) quittera l’Union européenne (UE) le 31 octobre 2019. Il existe deux scénarios de sortie.
Si l’accord de retrait est ratifié, le Royaume-Uni sortira de l’Union européenne de manière ordonnée et une période de transition entrera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2020, renouvelable pour une période de un à deux ans. Pendant cette période de transition, le Royaume-Uni sera un pays tiers à l’Union européenne, mais le droit de l’Union européenne s’appliquera toujours au Royaume-Uni qui continuera d’avoir accès au marché intérieur et à l’Union douanière.
Si l’accord de retrait n’est pas ratifié (c’est le scénario dit du retrait sans accord, du no deal ou Brexit dur), le droit de l’Union européenne cessera de s’appliquer dès le 1er novembre 2019 et il n’y aura aucune période de transition. Le Royaume-Uni, devenu pays tiers à l’Union européenne, sortira du marché unique et de l’union douanière dès le 1er novembre 2019.

Source : Odasce

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous