Actus 30 ans après la chute du mur, l’Allemagne reste divisée

30 ans après la chute du mur, l’Allemagne reste divisée

 

Trente ans après la chute du mur de Berlin, le 9 novembre 1989, qui a conduit à la réunification de l’Allemagne, le rattrapage économique entre l’Est et l’Ouest reste inachevé et une frontière invisible semble toujours diviser le pays.
Comme le montre notre infographie, l’écart économique entre les « Länder » de l’ex-RDA et ceux de l’Allemagne de l’Ouest est encore bien marqué. Le taux de chômage est par exemple d’environ deux points plus élevé à l’Est et le revenu moyen disponible (prenant en compte prestations sociales et impôts) y est également significativement plus faible, soit environ 3 000 euros de moins en moyenne à l’année.
Malgré l’importance économique de la capitale Berlin, incluse entièrement à l’Est dans cette étude, la production économique de l’ex-RDA accuse un net retard avec l’Ouest. Ainsi, le produit intérieur brut par habitant est près de 25 % plus élevé à l’Ouest. Autre indicateur de rayonnement économique : 93 % des 500 plus grandes entreprises d’Allemagne ont leur siège social situé à l’Ouest (463), contre seulement 37 dans l’autre partie du pays dont 20 à Berlin.

 

Infographie: 30 ans après la chute du mur, l'Allemagne reste divisée | Statista

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous