253 - Janvier-Fevrier 2020 Chloé Berndt et Hervé Druart à la Présidence de l’OSCI

Chloé Berndt et Hervé Druart à la Présidence de l’OSCI

La fédération des opérateurs privés du Commerce International change de président pour un tandem piloté par Chloé BERNDT, Directrice associée de VVR International et Hervé DRUART, président du Groupe Salveo, qui devient co-président

Il remplace à ce poste Etienne Vauchez le Président d’Export Entreprise qui a su en quelques années donner une vraie visibilité et une stratégie collective aux opérateurs privés, jusque-là peu visibles, dans un système d’appui à l’export très étatisé.

Aujourd’hui plus structurée et forte de plus de 400 membres, l’OSCI essaye de se faire une place dans une Team France Export très organisée autour de l’opérateur public Business France dont Etienne Vauchez déplore l’hégémonisme.

La tâche de la nouvelle Présidence va donc être rude, pourtant favorisée par l’émergence de sociétés d’appui à l’international beaucoup plus structurées qu’il y a quelques années, qui ont créé pour la plupart des offres à haute valeur ajoutée très différentes de l’offre publique qui se concentre aujourd’hui sur les nouveaux exportateurs.

« Nous avons maintenant une offre suffisamment large et poussée pour être totalement légitime dans l’écosystème du commerce extérieur » expliquent les nouveaux dirigeants de l’OSCI. Une des priorité de leur mandat sera donc de continuer ce qu’a fait Etienne Vauchez, c’est-à-dire combattre une sorte de concurrence déloyale pour mettre à égalité l’offre publique et l’offre privée. « Le chef d’entreprise a tout à fait la capacité à décider de lui-même par qui il veut être accompagné, encore faut-il qu’il connaisse l’offre privée. »

« Nous allons faire des tests de collaboration dans les régions avec les Team France Export régionales, car en réalité c’est là que cela se passe… » reprennent-ils. La première région à expérimenter cette alliance devrait être ARA.

« Nous allons nous efforcer pour ce mandat de renforcer nos relations avec les fédérations et les clusters, en travaillant sur la chaîne de valeur de nos membres pour ces acteurs. Enfin nous allons élargir notre réseau à nos homologues OSCI en Europe et à l’étranger. Pour cela nous nous sommes structurés avec des responsables de zones, qui sont également administrateurs de la fédération et qui vont animer notre réseau et nos membres à l’étranger. »

Chloé Berndt et Hervé Druart auront également pour objectif de mieux faire connaître l’offre privé aux entreprises : « nous manquons de visibilité auprès des chefs d’entreprise et la communication directe sera aussi une de nos priorités. »

Marc Hoffmeister

 

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous