254 - Dossier Emirats Le début du nucléaire aux Emirats Arabes Unis

Le début du nucléaire aux Emirats Arabes Unis

En 2012, 98% de l’énergie consommée aux Emirats Arabes Unis dépendaient du pétrole et du gaz. Le gouvernement émirati a donc décidé de se diversifier et de produire de l’énergie verte. En 2013, le pays s’est engagé dans l’énergie nucléaire avec la construction du premier site nucléaire du pays, et du Golfe, lancée dans la région de Gharbiya (Abu Dhabi). Ce projet s’élève à 24,4billions USD.

En janvier de cette année, le gouvernement a annoncé que le premier réacteur de l’usine était prêt à fonctionner.

« Ce projet promet de donner de l’énergie verte pour les 60 prochaines années » a indiqué le directeur de l’ENEC (Emirates Energy Nuclear Corporation), Mohamed Al Hammadi.

Ce premier réacteur a été construit en collaboration avec l’industrie coréenne « Korea Electric Power Corporation ». Une fois que les quatre réacteurs fonctionneront, ils produiront 25% de l’électricité nécessaire pour le pays soit 5,6 gigawatts. L’objectif du pays est de diversifier ses sources de production d’énergie. Aujourd’hui, 76% du pays dépendent toujours des énergies fossiles. Le gouvernement ambitionne de produire 50% de son besoin énergétique en énergie verte pour 2050.

Murielle Thielin Bousseau
  

 

Pour consulter l’intégralité du dossier Emirats :

cliquez ici

 

Pour consulter l’intégralité du Magazine 254 – Mars – Avril 2020 :

cliquez ici

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous