Lettre Internationale Canada Les créations d’emplois marquent le pas aux États-Unis

Les créations d’emplois marquent le pas aux États-Unis

b6b572a9bab79c631e26c76700b921c8Les créations d’emplois dans le secteur privé ont marqué le pas en décembre aux Etats-Unis, plombées notamment par le secteur marchand, selon l’enquête de la société de services informatiques ADP publiée jeudi.

Vendredi, le gouvernement donnera une vision plus complète de l’état du marché du travail en décembre en publiant son rapport sur l’emploi, dernier indicateur économique phare avant l’entrée en fonctions de Donald Trump le 20 janvier…

Lire la suite

Les analystes s’attendent à une légère remontée du taux de chômage à 4,7% et à des créations d’emplois quasi-stables à 175000.

Signal positif, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont fortement baissé pendant la dernière semaine du mois, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

Selon ADP, les entreprises privées n’ont créé que 153.000 emplois en décembre aux Etats-Unis, en chute de 28,8% par rapport à un mois de novembre particulièrement dynamique (+215.000).

Les analystes s’attendaient à un ralentissement mais moins marqué (-21,3%).

«La croissance des emplois reste forte mais ralentit», a commenté Mark Zandi, l’économiste en chef de Moody’s Analytics qui compile cette enquête pour ADP. «Le fossé entre la croissance de l’emploi dans l’économie des services et les pertes dans le secteur marchand persiste», a-t-il ajouté.

De fait, le secteur de la production de marchandises a détruit 16.000 emplois en décembre aux Etats-Unis tandis que celui des services en créait 169.000, selon l’enquête ADP.

Les entreprises de taille moyenne (entre 49 et 500 salariés) ont été les plus dynamiques en créant 71.000 emplois, suivies par les grandes entreprises (63.000).

Les petites entreprises en revanche ont été à la traîne (+18.000).

«Les entreprises plus petites ont du mal à maintenir leurs personnels tandis que les grandes entreprises progressent à un rythme solide», a commenté M. Zandi.

Quant aux inscriptions hebdomadaires, elles ont fondu de 10,6% sur une semaine, à 235.000, s’approchant tout près du seuil de 233.000 atteint en novembre qui représentait le plus faible niveau depuis novembre 1973.

Elles se maintiennent ainsi sous la barre symbolique des 300.000 pour la 96e semaine consécutive, soit la plus longue période sous ce seuil depuis 1970.

«Nous pensons que la croissance de l’emploi reste solidement orientée et largement assez forte pour continuer de pousser le taux de chômage à la baisse», a commenté Jim O’Sullivan, économiste en chef de High Frequency Economics pour les Etats-Unis.

Source: AFP

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.