Lettre Internationale Les gesticulations politiques signent-elles la fin du multi-lateralisme ?

Les gesticulations politiques signent-elles la fin du multi-lateralisme ?

On avait prévu des difficultés pour la tenue de cette nouvelle édition du G7 au Canada. On parlait de de G6+1… C’est bien ce qui se profile pour l’avenir proche. Pire même. La volte-face de Donald Trump après deux jours de négociations difficiles avec les dirigeants des nations industrielles, inquiets mais cependant pleins d’espoir dans leur recherche d’un accord est mal ressentie. Un communiqué commun est cependant diffusé. Mais Donald Trump décide brusquement de quitter la réunion, alors que ce n’était pas programmé.  Il reprend rapidement son avion direction Singapour, pour rencontrer Kim Jong-un, le dirigeant Nord-Coréen. Le  drame est ce message qu’il envoie en plein vol pour critiquer Justin Trudeau et annuler les accords précédemment conclus. Bref, il saborde le G7 ! Les espoirs s’effondrent. Donald Trump ne manifeste aucun intérêt pour  les accords multilatéraux et privilégie dit-il la sauvegarde et le développement du commerce international. L’Europe pourra-t-elle sauvegarder son unité ? Sommes-nous entrés dans un nouveau monde où les accords se négocieront de nation à nation, en unilatéral ? Faut -il abandonner l’idée d’accords négociés entre nations ?

Peut-on rester allié des Etats-Unis ? A quel prix pourra t’on encore coordonner les politiques autour des accords commerciaux multilatéraux ? En même temps que le G7, se tenait à Shanghai le 18ème sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai qui a permis au Président chinois et au Président iranien d’approfondir leurs relations et de signer des accords de coopération bilatérale selon Xinhua News. Le Président Hassan Rohani aurait même dénoncé l’unilatéralisme des Etats-Unis.

Bref, on en arrive  à ce fameux sommet de Singapour du 12 juin, la rencontre entre Donald Trump, surexcité et Kim Jong-Un, souriant et triomphant. Déploiement de forces et de drapeaux dans Singapour. Le monde entier observe et s’inquiète. Il en résulte une déclaration pour la paix et la prospérité, une signature d’accords promettant la dénucléarisation de la Corée du Nord, de beaux discours, des sourires. Il n’est plus question d’attaques ou de guerre, la forme est parfaite… mais au fond, le leader nord coréen ne s’est engagé sur aucun des points sur lesquels il s’était engagé par le passé. La formulation de l’accord est assez vague. Finalement, l’essentiel est que cette rencontre au sommet inimaginable il y a encore peu de temps, ait pu se tenir. Kim Jong-un apparaît comme le grand vainqueur de l’opération jusqu’à être pratiquement considéré comme un artisan de paix au niveau mondial ! Une opération de prestige réussie pour le leader Nord Coréen …Reste à savoir comment vont réagir les autres pays, tous ceux qui ne participaient pas à ce match médiatique  mais ont aussi leur mot à dire, des pays comme la Chine, le Japon, la Russie, entre autres. Les questions économiques et politiques sont loin d’avoir trouvé un début de réponse.

Le résultat pour le commerce international est la fin de longue période  d’accords multilatéraux que nous avons vécue jusqu’alors au profit de nouveaux accord bilatéraux entre pays ou groupes de pays. Nous sommes dans une période charnière avec l’entrée en vigueur des accords UE-Canada, les négociations entre l’Union Africaine et l’Union Européenne, les accords avec certains pays asiatiques… Tout devient mouvant et pour les entreprises, il va falloir mettre au point des scénarios stratégiques en fonction de la teneur des accords qui vont naître. Ce sera le sujet du grand symposium sur la gouvernance douanière qui sera organisé en janvier prochain à Paris par un collectif d’associations et de professionnels. La conduite du changement va devenir notre quotidien dans le maquis des accords internationaux qui impactent la performance de nos entreprise sur les marchés étrangers.

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.