Europe / CEI Sécurisation du fret : Fret non sécurisé ou altéré = Coûts et Délais supplémentaires

Sécurisation du fret : Fret non sécurisé ou altéré = Coûts et Délais supplémentaires

Au regard du niveau de menace élevé lié au terrorisme, la Commission Européenne a décidé de renforcer les contrôles relatifs à la sécurisation du fret et notamment la sécurisation du fret à haut risque (FCHR).

Pour rappel, le Règlement Européen (UE) n°2015/1998 encadre les mesures de sûreté applicables aux expéditions acheminées par voie aérienne et dit que « Les envois qui semblent avoir été significativement altérés ou qui sont suspects pour toute autre raison, doivent-être traités comme du fret à haut risque (FCHR) ».

Conséquences :
Tout fret réceptionné fait l’objet d’un contrôle de son conditionnement pour définir le niveau de risque :

 

Téléchargez les images - 1  Si le fret est conforme, protégé et non suspect : il peut etre expédié.

 

Téléchargez les images - 2  Si le fret est altéré même significativement, non protégé ou suspect : il est mis en attente dans une zone dédiée jusqu’à réception des instructions du client pour son reconditionnement et doit faire l’objet d’une sécurisation spécifique.

Téléchargez les images - 3

ATTENTION :

Cette opération induit un temps de traitement plus long, dommageable pour l’embarquement de vos expéditions sur les vols prévus.

En cas de sécurisation impossible, la marchandise sera retournée chez l’expéditeur ou acheminée sur un autre mode de transport que l’aérien.

 

Source : DB Schenker

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.