Les Dossiers Ça bouge dans les pays du Golfe

Ça bouge dans les pays du Golfe

DubaiL’Arabie Saoudite est en passe de devenir un pays d’accueil pour les investissements français. C’est à la suite du dernier déplacement du Président Hollande dans le Golfe que la France a conclu la vente des avions de combat Rafale avec le Qatar, suivie de la perspective de dizaines de milliards de contrats avec l’Arabie Saoudite, preuve que la diplomatie économique sert efficacement l’économie. Cette visite présidentielle à Riyad, marquant un tournant dans la relation France et Arabie Saoudite, a concrétisé un rapprochement majeur, imposant la France comme force d’influence dans le Golfe et la péninsule arabe et donnant un prolongement économique à des partenariats politiques et stratégiques. La France a signé avec un fonds privé saoudien un accord qui devrait faciliter l’accès des Pme et ETI françaises aux marchés de la péninsule arabique, dans les pays du Golfe mais aussi en Afrique.

La France se positionnait jusqu’à maintenant, essentiellement dans les secteurs des transports, des énergies renouvelables, du nucléaire et de la santé. Or les besoins sont nombreux et se diversifient, notamment dans le domaine de l’environnement (eau, assainissement) et dans celui de l’agriculture. D’autre part, l’Arabie Saoudite qui détient un quart des réserves mondiales d’hydrocarbures est prête à s’engager dans la transition énergétique et cherche à miser sur le nucléaire et le solaire pour lesquels de gros budgets sont réservés. Il est clair que les relations d’Etat à Etat sont essentielles pour déclencher certains marchés. Elles sont suivies et complétées sur le terrain par les actions combinées organisées par les pôles de compétitivité et toutes les structures capables de regrouper et entraîner leurs entreprises dans un secteur défini. La voie royale est l’ouverture de la Bourse saoudienne aux investisseurs étrangers, car jusqu’ici seules les sociétés enregistrées en Arabie saoudite ou dans l’un des cinq autres pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) étaient autorisées à acheter ou vendre sur le marché saoudien.

  • l’Arabie Saoudite en passe de devenir un pays
    d’accueil pour les investissements français p8
  • A savoir quand on part travailler dans les Emirats p9
  • Les pays du Golfe, levier de croissance pour les Pme françaises p10
  • Emirats Arabes Unis, l’univers où tout est possible p12
  • Serge Ferrari affiche 80% du marché de l’architecture textile au Emirats p14
  • Le Groupe SEB est présent dans près de 150 pays p14
  • Les Ambassadeurs des grandes marques de luxe au Moyen Orient p15
  • La réglementation des produits cosmétiques au Proche et Moyen Orient p16
  • Couvrir le risque de change de vos contrats commerciaux avec le Moyen Orient p17
  • Ras Al Khaimah, un espace illimité pour vos projets p18

 

Ça bouge dans les pays du Golfe
Dossier du magazine 231 - Août Septembre 2015
PDF feuilletable en ligne
Prix: €3.00


Ce dossier est réservé aux abonnés| Pour vous abonner : cliquez ici | Pour vous logger : cliquez ici

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.