254 - Dossier VIE V.I.E combien cela coûte ?

V.I.E combien cela coûte ?

 

Très souvent évoqué comme une mesure avantageuse, le V.I.E est salué comme un dispositif particulièrement compétitif. Mais qu’en est-il véritablement ?  On fait le point avec Sylvain Biard le Chef de Service, Développement et promotion V.I.E chez Business France.

 

Sylvain Biard,
Chef de Service,
Développement et promotion
V.I.E chez Business France

Pour Sylvain Biard le V.I.E n’est pas une solution low cost. « On est sur un collaborateur à part entière de l’entreprise. Le V.I.E est net de cotisations sociales, patronales et net de cotisations de caisses maladies complémentaires.« 

« Les composantes de budgétisation du V.I.E c’est d’abord l’indemnité du volontaire qui va être refacturée à l’entreprise tous les mois. Cette indemnité va être variable en fonction des pays mais la règle c’est un barème quelque soit le V.I.E, son âge ou son école. Le coût est différent en fonction de la taille de l’entreprise : les frais de gestion du contrat et de protection sociale diffèrent si vous êtes une PME ou un grand groupe.
Sur certains pays on peut avoir plusieurs barèmes. Par exemple sur les USA où le V.I.E à New-york est plus cher que le V.I.E qui sera situé à Chicago.»

« La 2ème composante de budgétisation est le coût pour aller sur place et généralement pour revenir au moins une fois par an, ainsi que les frais de déplacement professionnels sur place. »

« Un budget classique sur la base de pays situés en Europe est de 28 000 ou 32 000 euros annuels. Sur les Etats Unis on sera entre 40 000 et 50 000 euros en fonction de la ville. L’erreur à ne pas faire est de ne pas budgétiser les frais annexes qui constituent une vraie composante du budget en fonction de la mission confiée par l’entreprise »

La suite de cet article est réservée aux abonnés

– Pour vous logger : cliquez ici

– Pour vous abonner : cliquez ici

POUR OBTENIR LE MAGAZINE PDF, CLIQUEZ ICI

 

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous