254 - Dossier VIE Objectif : plus de PME dans le dispositif

Objectif : plus de PME dans le dispositif

Jacques Cracosky dirige le groupe de travail V.I.E au sein des Conseillers du Commerce Extérieur de la France.

Fin connaisseur du dispositif dont il en est un fervent partisan, il pense que la première vertu du dispositif pour une entreprise est de pouvoir tester un jeune qu’il pourra ensuite intégrer dans son effectif. « Le candidat V.I.E est un élément clé car c’est aussi lui qui est le 1er promoteur du dispositif auprès des entreprises et qui va devoir convaincre un patron de PME de son efficacité potentielle. » explique-il. Sur le sujet du coût Jacques Cracosky pense que la grande majorité des PME qui prennent un V.I.E n’ont pas de filiale et qu’il faut rajouter à l’indemnité du V.I.E le coût d’un hébergement et de l’encadrement de celui-ci. « Si bien sûr le V.I.E peut être hébergé chez un distributeur ou chez quelqu’un qui a du réseau c’est beaucoup plus simple. »

 

La suite de cet article est réservée aux abonnés

– Pour vous logger : cliquez ici

– Pour vous abonner : cliquez ici

POUR OBTENIR LE MAGAZINE PDF, CLIQUEZ ICI

 

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous