Actus Voyages d’affaires : la conscience du risque progresse

Voyages d’affaires : la conscience du risque progresse

Voyages d’affaires : la conscience du risque progresse	Selon une enquête menée par International SOS, les déplacements d’affaires devraient se maintenir au même niveau en 2016 voire même augmenter. Hors Europe, l’Asie et le Pacifique sont les destinations les plus visitées, suivies par le Moyen-Orient. L’Afrique, dont la presque totalité des pays sont globalement déconseillés par le Quai d’Orsay, reste la zone la moins visitée par les Européens. Si en 2015, 11% des voyageurs interrogés mentionnaient la menace terroriste comme un facteur susceptible d’affecter leur sécurité personnelle durant un déplacement, ce risque n’a pas pour autant découragé les projets de visite clients. Cette menace ne fait pas partie du top 3 des craintes qui étaient plutôt la petite délinquance (34%), les accidents de la route (33%) et l’insécurité des transports publics (18%). De même, la multiplication des risques de pandémies (telle que Zirka) ou les épisodes de pollution qui frappent régulièrement la Chine, ne provoquent pas un report des déplacements. Aujourd’hui, 1 employé sur 8 au sein d’une multinationale voyage et selon PwC, la mobilité professionnelle bondira de 50 % d’ici à 2020 ! Et sans les visioconférences, elle augmenterait bien davantage. L’accélération du changement dans les affaires accroît la nécessité de rencontrer ses interlocuteurs.

Source :  business.lesechos.fr

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.