Actus Euler Hermes dégrade le niveau de risque du Brésil

Euler Hermes dégrade le niveau de risque du Brésil

Euler Hermes dégrade le niveau de risque du BrésilSelon le spécialiste de l’assurance-crédit, il sera plus risqué de commercer avec le Brésil en 2016 qu’en 2015. Euler Hermes a décidé de dégrader le niveau de risque du pays, faisant ainsi passer sa note de B3 à C3 (risque de niveau significatif). Cette dégradation est due à 3 facteurs :

  • Une profonde récession, une forte inflation et une hausse des défaillances d’entreprises,
  • Le manque de compétitivité : frein majeur au potentiel de croissance brésilien,
  • Des déséquilibres externes qui commencent à se résorber.

La récession brésilienne, un danger pour l’Amérique Latine ?

Alors que l’économie du continent sud-américain est attendue en repli cette année de -0.3%, la situation économique du Brésil représente-t-elle une menace pour l’ensemble de la région ? Du fait des liens commerciaux ou financiers étroits qu’ils entretiennent avec le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay, le Panama et la Bolivie seront particulièrement vulnérable à la situation actuelle du pays. En revanche, les répercussions négatives sur le reste de la région devraient être limitées.

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.