Actus Coface anticipe une montée du risque de crédit en Europe

Coface anticipe une montée du risque de crédit en Europe

transportDans sa dernière étude, l’assureur Coface met en garde contre une augmentation des risques de crédit en Europe, malgré une légère baisse du nombre de défaillances. En Europe de l’Ouest, l’agroalimentaire est dégradé d’un cran, en « risque élevé ». « Les producteurs céréaliers européens, notamment français et allemands, vont souffrir d’un double effet prix et volume défavorable : une production historiquement basse dans un contexte de cours mondiaux faibles » explique l’assureur. L’Europe centrale enregistre deux dégradations (la construction et les TIC) contre une amélioration (le transport). La situation du secteur de la construction, déclassé en « risque élevé », s’aggrave en raison du gel de projets d’infrastructures en Pologne qui pourrait devenir le premier pays européen sanctionné pour le non-respect des règles européennes en matière de déficit public. Le secteur des TIC, déclassé en « risque moyen », souffre (comme dans le reste du monde) d’une croissance modérée notamment en raison du ralentissement des ventes mondiales de smartphones. Le risque de crédit augmente en raison de pressions à la baisse sur les prix et donc sur les marges des entreprises. Seul secteur en amélioration (« risque moyen »), le transport bénéficie selon l’assureur de la dynamique de la consommation dans la région et des perspectives de croissance satisfaisantes en zone euro. Seul le marché polonais souffre de son exposition au Royaume-Uni.

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.