Actus Les ambitions du textile vietnamien

Les ambitions du textile vietnamien

Ce secteur est directement concerné par l’entrée en vigueur du traité de libre en échange signé entre l’UE et le Vietnam qui entre en vigueur courant 2018. En effet des tarifs préférentiels seront appliqués dans un maximum de 7 ans après l’entrée en vigueur du traité UEVFTA. Ces avantages ne concernant que les tissus importés de pays membres de l’UEVFTA, ils favorisent donc largement les échanges entre entreprises européennes et vietnamiennes.
Les exportations du secteur textile ont représenté une plus-value supérieure à 30 milliards de dollar en 2017. Après un début d’année compliqué le pays a donc su rebondir. Le retrait des Etats-Unis du TPP n’aura donc pas eu l’impact redouté par les entreprises vietnamiennes puisque le pays demeure le premier débouché avec 12,5 milliards de dollars, devant l’Union Européenne et le Japon.
Selon le VITA (Vietnam Textile and Apparel Association) le succès de l’industrie ces dernières années est dû à l’évolution réussie des entreprises nationales vers un modèle plus tourné vers l’exportation, guidé par les grands leaders du marché. Les débouchés d’avenir pour les produits textiles du pays selon le VITA sont le Japon, la Corée, la Russie et le Moyen-Orient.

De nouveaux traités renforçant le libre échange sont récemment entrés en vigueur et ont donc réveillé, ou renforcé, l’intérêt des entreprises vietnamiennes pour ces zones. C’est notamment le cas avec le Vietnam – Eurasia Economic Union FTA ou encore l’ASEAN – Japan Comprehensive Economic Partnership.
Le secteur ne compte pas s’arrêter là et table à nouveau sur une croissance à 10% pour 2018, espérant dépasser les 33 milliards de dollars. L’entrée en vigueur attendue de l’UEVFTA soutient largement ces ambitions.

Source : Source of Asia

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.