Actus L’Ethiopie veut attirer plus d’investissements

L’Ethiopie veut attirer plus d’investissements

Le président éthiopien, Mulatu Teshome Wirtu, a déclaré que son pays «n’est pas encore prêt» pour l’ouverture des secteurs de la banque et des télécoms aux investisseurs étrangers. Pour le chef d’Etat, c’est plutôt dans l’industrie manufacturière que l’Ethiopie ambitionne de drainer davantage d’investissements afin de développer ce secteur toujours à la traîne par rapport aux objectifs du gouvernement.

L’Ethiopie ouvre largement la porte à des investissements dans des activités telles que le textile, le cuir, la fabrication des produits pharmaceutiques et l’agroalimentaire.

Grand pays situé dans la Corne de l’Afrique, l’Ethiopie avec sa population estimée à plus de 100 millions d’habitants, est effectivement l’un des poids lourds en matière d’industrie manufacturière dans sa sous-région et sur le Continent. Le pays attire de plus en plus d’entreprises étrangères opérant dans ce secteur. C’est le cas des américains General Electrics et Dow Chemicals, du suédois H&M, et de l’anglo-néerlandais Unilever.

SOurce : La Tribune Afrique

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.