Amériques Inquiétudes des compagnies aériennes sur l’affrontement USA – CHINE

Inquiétudes des compagnies aériennes sur l’affrontement USA – CHINE

L’administration Trump a décidé d’imposer 60 milliards de dollars de sanctions à la Chine alors que le déficit commercial américain a atteint plus de 500 milliards de dollars l’an passé avec la Chine.

L’impact pourrait notamment être particulièrement important pour United qui propose beaucoup plus de capacités vers la Chine que ses rivaux American Airlines ou Delta Air Lines.

Les grandes compagnies chinoises qui volent vers les Etats-Unis comme Air China, China Eastern, China Southern, Cathay Pacific ou Hainan Airlines s’inquiètent également des répercussions tout comme les compagnies qui ont une importante part de marché pour les liaisons entre les deux pays via leurs hubs comme Korean Air qui est un important acteur sur le marché du cargo.

L’impact pourrait également être fort pour la venue des touristes chinois aux Etats-Unis même si leur nombre reste encore limité.

Cependant le taux de croissance des arrivées est important tout comme en France : à Paris les arrivées de touristes chinois ont cru de 20% l’an passé.

Peut-être ces sanctions ont elles aussi un effet d’annonce alors que dans le cadre des sanctions sur l’acier, l’administration Trump a finalement suspendu la hausse des droits de douane envers le Canada, le Mexique et l’Union Européenne.

L’impact de ces sanctions sur le trafic aérien entre les Etats-Unis et la Chine pourrait cependant être fort si elles se concrétisent.

Les compagnies chinoises ont augmenté leurs capacités sur le long-courrier de 233% en 7 ans.

Elles ont d’ailleurs anticipé ces tensions avec les Etats-Unis alors qu’elles vont plus augmenter leurs capacités vers l’Europe cette année que vers les Etats-Unis. La Chine et le Royaume-Uni viennent d’ailleurs de signer un accord qui va permettre de faire croitre les capacités de 50% entre les deux pays.

De leur côté les compagnies américaines ont lancé ces derniers mois de nombreux vols directs vers la Chine comme la nouvelle route Los Angeles-Pékin par American Airlines en novembre 2017.

L’an passé American Airlines avait d’ailleurs déclaré qu’elle souhaitait se développer en Chine alors qu’elle avait investi 200 millions de dollars au sein du capital de China Southern.

Ces sanctions pourraient malheureusement changer la donne à moins. Pour le moment on ne sait pas trop quel va être l’impact de cette annonce : les deux pays pourraient aussi envisager de revoir de manière plus équilibrée leurs relations alors que Donald Trump a mentionné que la Chine était « un pays ami » et qu’il avait « un immense respect pour le président Xi ».

Il se pourrait ainsi que cette querelle se résolve rapidement et se transforme en un nouveau partenariat Chine-USA. Mais une chose est sûre, si cette querelle s’envenime et se transforme en guerre commerciale, les compagnies aériennes des deux pays seront perdantes.

Source : Business Travel

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.