Actus Traité transatlantique (TIPP) : « Il y a trop de points de divergences »

Traité transatlantique (TIPP) : « Il y a trop de points de divergences »

Capture d’écran 2016-04-19 à 11.47.09A sept mois des élections américaines, les négociations entre l’Union Européenne et les Etats-Unis concernant l’accord de libre-échange (TIPP) ne peuvent aboutir en l’état selon Matthias Fekl. Le Secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, du tourisme et des Français de l’étranger défend fermement la position française sur le sujet depuis plusieurs mois. Le 31 mars dernier, lors de son déplacement à Lyon, dans le cadre du Forum des Pme à l’international, il a rappelé la position des autorités françaises. « Telles qu’elles sont engagées, les négociations ne peuvent aboutir. Il y a trop de points de divergences. Beaucoup de demandes européennes ne sont pas satisfaites, à commencer par l’ouverture des marchés publics. En Europe, ils sont ouverts à 90 % aux entreprises étrangères, alors que les marchés publics américains ne sont ouverts qu’à seulement 50% aux entreprises étrangères. Il faut de la réciprocité ». D’autres sujets importants pour la France n’ont pas trouvé de réponse ou n’entrent tout simplement pas dans les discussions. Et le secrétaire d’Etat de citer « les services, la régulation financière ou encore la diplomatie des terroirs. Nous défendons notre souveraineté alimentaire. Les indications géographiques françaises et européennes doivent être respectées, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Dans le récent accord négocié entre l’UE et le Canada, les Canadiens ont accepté la reconnaissance de 42 indications françaises ». D’autres points de blocage demeurent comme celui relatif au règlement des litiges commerciaux via une cour de justice internationale. « Les litiges commerciaux ne doivent pas être réglés par des arbitres privés mais par des arbitres publics dans une plus grande transparence. Nous étions très isolés sur ces points, nous commençons à être entendus. Dans l’ensemble des négociations, que ce soit avec les Etats-Unis, l’Asie ou l’Amérique latine, nous défendons ces sujets ».

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.