Actus Google veut séduire les Tpe et Pme

Google veut séduire les Tpe et Pme

Ateliersgoogle

En France, la fracture numérique est une réalité. Seules 46 % des entreprises ont entrepris une démarche digitale, raison pour laquelle le plus célèbre des moteurs de recherche du web souhaite évangéliser tous ceux qui n’ont pas encore franchi le pas. Lundi 30 mai, Google est venu prêcher la bonne parole aux Tpe et Pme lyonnaises, lors d’une opération organisée avec la CCI de Lyon et baptisée “l’Atelier Google pour les pros“. L’événement a attiré les foules : 1200 participants de tous horizons (artisans, tpe, Pme, e-commerçants…) venus bénéficier des ateliers gratuits de formation aux outils web de la firme de Mountain View. Car toutes les entreprises françaises n’ont pas encore été aspirées par le mouvement “French Tech“. Google veut réduire cette fracture numérique. Il a lancé en 2011 « Google pour les Pros » programme gratuit de formation aux outils digitaux (ceux de Google évidemment) à destination des Tpe et Pme françaises. 65 000 professionnels ont été accompagnés dans leur transformation numérique selon Nick Leeder, directeur général de Google France qui veut accompagner encore davantage d’entreprises. 57% des sociétés ayant participé à ce programme auraient désormais compris qu’internet est un levier de croissance si l’on en croit les résultats d’une étude Ipsos commandée par la firme américaine et dévoilée lors de cette journée.

« Le paradoxe français »

« Un quart des entreprises constate une augmentation de leur vente grâce au numérique » renchérit le dg France du moteur de recherche, selon lequel « les Français sont parmi les peuples les plus numérisés en Europe. 74% achètent en ligne, contre 65 % pour la moyenne européenne, et cette tendance va se renforcer avec les usages mobiles ». Nick Leeder pointe le « paradoxe français » : « Dans leur vie privée, les Français sont très tournés vers le numérique mais il y a encore beaucoup à faire dans les entreprises. Ce constat est propre à la France. Dans les autres pays, ces deux données évoluent à la même vitesse. Selon Mc Kinsey, le passage des entreprises au numérique pourrait faire gagner 100 milliards d’euros par an à l’économie française ».

Dans l’assistance, nombreuses étaient les personnes à s’interroger sur la politique de référencement de Google. Un dirigeant de Tpe a dénoncé la “main-mise“ de grandes marques sur certains mots clés, devenus inaccessibles pour de petits acteurs. L’Américain francophone a assuré que « l’objectif de Google est de donner une égalité à tous, mais il existe des bonnes pratiques que certains maîtrisent mieux que d’autres… ». Manifestement, le moteur de recherche est plus à l’aise avec les entreprises qu’avec le fisc français.

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.