254 - Dossier Transport Développement durable – EVE fédère la chaîne du transport routier

Développement durable – EVE fédère la chaîne du transport routier

 

Le programme d’engagements volontaires pour l’environnement des acteurs logistiques, EVE, encourage la transition écologique et énergétique du transport routier. Chargeurs, transporteurs et commissionnaires y sont mobilisés.

 

Chargeurs et prestataires autour d’un objectif commun : la transition écologique
et énergétique du transport routier
©Bert

Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) du mode routier en France, tous ses acteurs sont engagés aujourd’hui dans des programmes fondés sur le volontariat : Charte Objectif CO2 depuis 2008 suivie d’un Label en 2016 pour les transporteurs, Fret21 destiné aux chargeurs depuis 2015 et EVcom pour les commissionnaires depuis 2019. A l’initiative du ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES), l’ADEME et d’organisations professionnelles (FNTR, TLF, OTRE, AUTF, CGI et FNTV), ces dispositifs comptent plus de 1 700 entreprises, pour l’essentiel « chartées et labellisées » Objectif CO2, et couvrent un tiers de la flotte française de camions. Depuis leur création, ce sont près de 4 Mt d’émissions de CO2 qui ont été évitées.

A l’exception du Label qui valorise un niveau de performance environnementale au moyen d’un audit, l’approche de chaque dispositif est identique rappelle l’ADEME : « évaluer la situation de référence en matière de consommation d’énergie et d’émissions de GES, identifier et mettre en œuvre un plan d’actions personnalisé, se fixer un objectif global de réduction des émissions de GES sur 3 ans puis se donner les moyens de suivre la mise en œuvre du plan d’actions et ses objectifs ».
 

La suite de cet article est réservée aux abonnés

– Pour vous logger : cliquez ici

– Pour vous abonner : cliquez ici

POUR OBTENIR LE MAGAZINE PDF, CLIQUEZ ICI

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous