254 - Dossier Transport Ligne régulière – Bras de fer entre chargeurs et armateurs

Ligne régulière – Bras de fer entre chargeurs et armateurs

 

La fixation et la légitimité des surcharges ou l’exemption des règles de concurrence dont bénéficient les alliances opposent chargeurs et transporteurs maritimes de conteneurs. Deux sujets d’actualité avec la mise en œuvre de nouvelles surcharges « soufre » par ces derniers et l’étude du renouvellement des règles d’exemption par la Commission européenne.

 

Denis Choumert,
président de l’Association
des utilisateurs de de transport de fret (AUTF) et de l’European Shippers’ Council (ESC) ©AUTF

Jean-Michel Garcia,
délégué aux transports internationaux
de l’Association des utilisateurs de de transport de fret (AUTF)
©AUTF

Tous les modes sont impactés par la baisse des volumes à transporter depuis l’apparition du Covid-19.

Dans le transport maritime de conteneurs, elle se traduit par une chute des boîtes au départ des ports chinois qui rassemblent 7 des 10 premiers ports conteneurisés mondiaux. Etendue à l’ensemble de la planète, l’épidémie diminue aujourd’hui les flux sur toutes les routes maritimes avec plus ou moins d’ampleur. Pour l’agence de notation et de crédit Scope Rating, l’impact du Covid-19 risque ainsi de créer une nouvelle surcapacité sur le marché du transport conteneurisé. Cette situation aura pour conséquence de « limiter les marges de manœuvre des armements pour répercuter l’augmentation de leurs dépenses dues à l’entrée en vigueur des nouvelles réglementations sur les émissions ».
 

La suite de cet article est réservée aux abonnés

– Pour vous logger : cliquez ici

– Pour vous abonner : cliquez ici

POUR OBTENIR LE MAGAZINE PDF, CLIQUEZ ICI

 

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous