252 - Dossier central : Export et digital Fretlink trace sa route digitale

Fretlink trace sa route digitale

Paul Guillemin et Antoine Lesqueren

Cette start up parisienne veut bâtir un géant du transport routier digitalisé. Elle entend révolutionner le marché du transport routier de marchandises. La start up ouvre plusieurs bureaux en Europe en 2019 et 2020. Sa clientèle : les grandes supply chains européennes

Dès sa création, en octobre 2015, Fretlink, et les deux cofondateurs de cette start-up Antoine Lesqueren et Paul Guillemin se sont retrouvés avec un enjeu de taille : accompagner les acteurs du transport routier de marchandises dans leur transformation numérique en initiant l’optimisation de leur Supply Chain. Fretlink met alors en place une plateforme pour permettre aux PME de se rendre visible au sein d’une même organisation (Type DHL ou Geodis). Les différents sites sont en concurrence (celui de Marseille avec celui de Lille). Ils ne communiquent pas entre eux et donc ne peuvent pas centraliser leurs flux et optimiser leur plan de transport.

 

 

La suite de cet article est réservée aux abonnés

– Pour vous logger : cliquez ici

– Pour vous abonner : cliquez ici

– Pour acheter le dossier :

Dossier Export & Digital
Dossier du magazine 252 - novembre décembre 2019
PDF feuilletable en ligne

– Pour acheter le Magazine :

Magazinenovembre-decembre 2019
Version en ligne + papier envoi France metropolitaine. Etranger : Ecrire a magazine@classe-export.com

 

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous