Actus L’Ethiopie ouvre le capital des sociétés publiques aux investisseurs privés

L’Ethiopie ouvre le capital des sociétés publiques aux investisseurs privés

Dans un entretien accordé à l’agence Reuters ce mercredi 18 juillet, le ministre éthiopien de la Communication, Ahmed Shide, a indiqué que son pays envisageait d’accepter des participations, partielles ou totales dans certaines entreprises publiques, notamment les monopoles d’Etat. Ceci s’inscrit dans le cadre d’un plan de réformes économiques visant à promouvoir le secteur privé.

L’Etat conservera des participations majoritaires dans les sociétés publiques opérant dans les secteurs du transport aérien, de la logistique, des télécommunications et de l’énergie. Tout le reste, à l’exception des services financiers, pourrait être concerné.

Cette déclaration de Ahmed Shide vient confirmer une information révélée début juin dernier par l’Agence de presse officielle Ethiopian News Agency qui indiquait « L’Éthiopie vendra des participations minoritaires à des investisseurs étrangers et nationaux dans des monopoles d’État tels qu’Ethio Telecom, Ethiopian Airlines et Ethiopian Shipping & Logistics Services Enterprise », en ajoutant que « les étrangers disposant d’un savoir-faire et de capitaux peuvent jouer un rôle crucial dans la croissance » de l’économie du pays.

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.