Actus Stäubli rachète la société allemande WFT

Stäubli rachète la société allemande WFT

Stäubli, fournisseur de solutions mécatroniques dans trois domaines (robotique, textile et systèmes de connexion), poursuit son développement avec une stratégie qui consiste à combiner croissance organique et acquisitions ciblées. Le groupe a acquis une participation de 70 % dans la société “WFT GmbH & Co. KG”, basée à Sulzbach-Rosenberg en Allemagne, une entreprise spécialisée dans la conception de véhicules guidés autonomes et de plateformes mobiles. Tous les collaborateurs de l’entreprise rachetée ont rejoint la division Robotics de Stäubli. L’usine allemande est venue elle compléter le réseau mondial des sites de production du groupe.

Avec cette acquisition, Stäubli Robotics, seul fabricant de robots quatre et six axes, entend poursuivre son leadership mondial sur le marché de la robotique industrielle, en s’attaquant à la robotique mobile. HelMo, premier système mobile et autonome, a fait le buzz dès sa présentation, décrochant le prix d’honneur du jury lors du salon Micronora en septembre 2018. HelMo symbolise un nouveau chapitre de la collaboration “homme/machine”. Conçu sur la base des plateformes mobiles de WTF et équipé d’un robot collaboratif de la gamme TX2 de Stäubli, il navigue de façon autonome d’un poste à l’autre, afin de réaliser diverses tâches. Avec ses trois scanners intégrés qui surveillent son environnement en permanence, il assure une sécurité accrue.  À partir d’une cartographie, ces robots mobiles sont capables de gérer différentes opérations dans différents endroits du site industriel.

Applicable à la production intelligente, ces robots visent à soulager les opérateurs des tâches répétitives.

Encourager les PME à s’équiper de robots et les accompagner dans leur développement 4.0, c’est l’objectif de Stäubli Robotics. L’entreprise va commercialiser cette année une nouvelle génération de robots Scara 4 axes et s’attaque aussi à de nouveaux marchés comme la logistique (avec des robots pour la préparation de commandes) ou le bâtiment (avec des robots qui peuvent peindre des façades depuis des nacelles ou des chariots mobiles).

L’acquisition de WFT fait suite à celle d’une autre entreprise allemande RS Roman Seliger, qui a intégré la division système de connexions du groupe.

Source : Le Dauphiné

 

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.