Actus Mascara Renewable Water installe une unité de dessalement d’eau de mer en Afrique du Sud

Mascara Renewable Water installe une unité de dessalement d’eau de mer en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, pour faire face à la crise de l’eau, une unité de dessalement de l’eau de mer devrait bientôt voir le jour, à l’aide d’un système de récupération de l’énergie solaire. Une start-up française, Mascara Renewable Water (Gellainville/28) en est à l’origine.

D’ici les prochaines semaines, sans doute courant octobre, ce seront 100 mètres cube d’eau dessalée qui seront produits quotidiennement. Nous sommes à quelque 250 kilomètres à l’est de la ville du Cap, plus précisément à Witsand.

C’est tout près de ce village d’à peine quelques centaines d’habitants que la première centrale de dessalement d’eau de mer fonctionnant à 100% grâce à l’énergie solaire va ouvrir ses portes. Erwin Schwella, professeur à l’université de Stellenbosch (région du Cap occidental), a obtenu l’appui de la municipalité de Hessequa (l’équivalent de nos agglomérations, dont dépend Witsand) pour mener à bien son projet.

Un projet qui a pris forme, officiellement, à l’occasion de la dernière African Utility Week, où la société française Mascara Renewable Water, basée dans l’Eure-et-Loir, et son partenaire Sud-africain Turnkey Water Solution ont annoncé son lancement. Les financements, eux, proviennent conjointement de la Province du Cap et de la France, pour une subvention d’environ 550 000 euros.

Mascara le rappelait dans un billet sur son site internet au printemps : « En fin de saison des pluies, fin février, le niveau d’eau potable consommable des réservoirs de la province était de moins de 30%. »

Source : La Tribune Afrique

Advertisement

Abonné Magazine

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.